#Mon Compagnon Invisible

Le diabète est une maladie méconnue et porteuse de nombreux préjugés. Il ne se voit pas, il ne se guérit pas : c’est un compagnon invisible de chaque instant qu’il faut apprendre à connaître pour l’empêcher de causer des dégâts irréversibles. Il tue encore aujourd’hui 10 fois plus que les accidents de la route. Votre mobilisation est essentielle pour le faire reculer. Soutenez la Fédération Française des Diabétiques, 1er acteur engagé dans la lutte contre le diabète en France.

Je fais un don

#Mon Compagnon Invisible Témoignages

Témoignage de Chantal Témoignage de Bernard Témoignage de Laura

Pour des questions de confidentialité, le prénom et les photos ont été modifiés.

Chantal

J’ai 64 ans. Je suis diabétique de type 2 depuis 2000. Mon diabète était très déséquilibré. Il est monté très haut (hémoglobine glyquée à 13). Je me piquais 6 fois par jour. Je porte ma pompe à insuline depuis 10 mois. Je suis très contente, cela m’a simplifié la vie et maintenant je ne pose le cathéter que tous les trois jours et mon hémoglobine glyquée est désormais à 6,5.

Depuis le mois de juillet, on m’a prescrit le Freestyle Libre® (qui se met à l’arrière du bras) et depuis je ne me pique plus les doigts. Je change le capteur de glycémie tous les 14 jours, c’est très pratique. Maintenant je fais de la balnéo, du sport, etc. Le Freestyle Libre® est remboursé intégralement pour les personnes diabétiques éligibles. Entre la pompe à insuline et le nouveau lecteur, ma vie a bien changé. On a juste à mettre le capteur, on ne sent rien. On passe le lecteur sur les vêtements et cela nous donne la glycémie autant de fois que l’on veut. C’est un bonheur de ne plus se piquer tous les jours !

Pour des questions de confidentialité, le prénom et les photos ont été modifiés.

Bernard

Notre plus mauvais ami, pas très franc, sournois, parfois pervers, qu’est le diabète, peut devenir un adversaire sinon un ennemi méchant.

Nous ne devons pas ignorer cette situation car si notre ennemi nous fait peur, ce doit être pour mieux accepter notre maladie, nous fortifier dans le suivi de son traitement au long cours.

Ne nous sentons pas à l’abri de tout risque, mais faisons preuve de sagesse pour véritablement vivre comme tout le monde. Notre force doit être dans un état d’esprit de surveillance, de prudence, de vigilance et même de méfiance contre ce diabète insaisissable quant à ses rebonds, ses revirements, ses infiltrations qui le rendent imprévisible sur ses conséquences.

Pour des questions de confidentialité, le prénom et les photos ont été modifiés.

Laura

Le diabète : 7 lettres qui enveloppent bien des idées reçues. Parle-t-on du 1, du 2 ? J’ai pioché le numéro 1 à l’aube de mes 10 ans. Si je me fichais pas mal des confusions jusqu’ici, 18 ans après, elles commencent à me peser. Peser est le bon mot, sachant que dans la conscience collective le diabète est allègrement associé à l’obésité. « T’as mangé trop de bonbons quand t’étais petite toi ! ». Et puis, piqûres, pompe, cachets, même combat. Ce que j’aimerais répondre à ces gens savants serait : non, je n’ai pas un compte fidélité au fast food, non, aucun cachet ne peut remplacer les injections, « non je ne passe pas ma vie allongée, j’ai juste un pancréas qui ne marche pas ». J’ai appris à vivre avec le diabète, sauf que jamais il n’y aura de bouton pause, ou une seule journée sans y penser. Qu’une seule pause peut vite finir en 14 jours d’hospitalisation (entre Noël et nouvel an pour la dernière). J’aimerais que les gens comprennent qu’une maladie invisible est d’autant plus complexe, que ce n’est pas parce qu’elle ne se voit pas que ce n’est pas contraignant. Bien au contraire !

Soutenez nos actions pour faire reculer le diabète

40 € soit 13,60 € après réduction fiscale

financent une heure de conseil social et juridique

70 € soit 23,80 € après réduction fiscale

financent 2 400 tests de risque

130 € soit 44,20 € après réduction fiscale

financent une journée de recherche

Je fais un don

Réduction fiscale avantageuse

Si vous êtes imposable, votre don vous ouvre droit à une réduction de votre impôt sur le revenu équivalente à 66 % du montant de votre don (dans la limite de 20 % de votre revenu imposable).

66% de réduction fiscale : un don de 100 € ne vous coûte en réalité que 34 €
 

Les valeurs et missions de la fédération

Créée en 1938, et reconnue d’utilité publique en 1976, la Fédération Française des Diabétiques est la plus importante association de patients en France.
Avec près de 90 associations fédérées, elle contribue à l’amélioration de la qualité de vie des personnes atteintes ou à risque de diabète, avec un maillage territorial fort.

Nos 3 grandes missions

Informer, accompagner et prévenir :

cette mission s’adresse aux personnes atteintes de diabète, à leur entourage ainsi qu’à toutes les personnes à risque de diabète. Elle est exercée par la Fédération à travers ses supports d’information, d’accompagnement et de prévention ainsi que par son rôle de coordinateur de réseau national et de formation de ses bénévoles.

Défendre individuellement et collectivement les patients :

cette mission concerne les actions de la Fédération pour faire reconnaître les droits individuels et collectifs des personnes diabétiques. Il s’agit de faire reconnaître les personnes atteintes de diabète comme des citoyens à part entière, lutter contre les discriminations dont elles font l’objet, les représenter dans les lieux où la présence de la Fédération est pertinente et faire en sorte qu’elles bénéficient de soins de qualité sur tout le territoire.

Soutenir la recherche et l’innovation :

cette mission se rapporte au soutien de la Fédération dans le domaine de la recherche scientifique et médicale afin d’œuvrer d’une part à la guérison du diabète, et d’autre part, co-construire et évaluer les innovations améliorant la qualité de vie des patients, en développant le Diabète LAB de la Fédération.


" POUR UNE SOCIÉTÉ OÙ LES PATIENTS SONT CONSIDÉRÉS COMME DES CITOYENS À PART ENTIÈRE "

La Fédération Française des Diabétiques a voté en juin 2019 un Manifeste « Pour une société où les patients sont considérés comme des citoyens à part entière » et identifié sa raison d’être : « Créer du lien de manière à ce que chacun se sente soutenu et devienne autonome ».


Les 6 valeurs qui contribuent à la réussite de nos missions

Le militantisme

Notre posture se veut combative ! Tout ce qui se construit pour nous doit être construit avec nous.

L’humanisme

Nous voulons replacer l’humanisme au cœur de la relation patient-médecin et considérer la personne globalement.

La proximité

Partage, solidarité, entraide, le tout dans un dialogue permanent avec vous tous au cœur d’un maillage territorial dense.

L’innovation

Nous prônons l’inspiration et la créativité dans toutes nos actions quotidiennes.

L’indépendance

Rien ne peut altérer notre liberté de parole et d’action dans un climat éthique et de transparence !

La qualité

Que ce soit dans les informations, l’accompagnement, les services, nous voulons garantir une expérience de qualité à chaque patient.